Programme scientifique

Le projet scientifique du Collège doctoral franco-allemand « Construire les différences II : Structures–ordres sociaux–communication » fait porter l’attention sur les processus de classement, de différenciation et de distinction. Sous le titre « Construire les différences », le Collège s’est intéressé jusqu’ici aux processus de classification, de différenciation et de construction des différences. « Construire les différences II » reprend cette approche en la développant dans les deux directions suivantes : d’une part le Collège, dans la troisième phase de son développement, s’intéressera davantage à la construction de l’Europe et des sociétés européennes dans leur interdépendance avec le monde extra européen, ce qui ouvre de nouvelles pistes de réflexion quant à la convergence, ou concurrence, des représentations, des structures, des ordres sociaux et de la communication. D’autre part, le dialogue plus étroit entre les sciences sociales et historiques est prometteur, et permettra de nouvelles connaissances des traditions disciplinaires et des systèmes épistémiques, relevant eux mêmes de cadres de références allemand et français ou, le cas échéant, d’autres cadres de références nationaux.

Vous pouvez trouver une version complète du programme scientifique du Collège ici.

Dans le cadre de ce programme scientifique, le Collège entend ouvrir à des jeunes chercheurs la voie vers une formation doctorale structurée, interculturelle, binationale et bilingue et qui leur permette en outre d’effectuer leurs recherches dans les réseaux scientifiques de deux des principales métropoles européennes. Au niveau pédagogique, le Collège privilégie les approches comparées et  l’histoire croisée et met l’accent sur un croisement de plusieurs disciplines : de l’histoire à l’histoire de l’art, de la littérature et de la civilisation aux sciences sociales et humaines considérées dans leurs traditions (également nationales) respectives. L’innovation majeure par rapport aux deux phases de travail précédentes consiste dans la collaboration considérablement renforcée avec des ethnologues, des anthropologues, des géographes, des sociologues, des juristes et des politologues. Les projets des doctorantes et doctorants participant au Collège se situent sur une longue durée, allant du Moyen-âge jusqu’aux temps présents.